Archives

Camille
 Sari


| Écrit par Propos recueillis par Jean-Michel Meyer

Consultant international, spécialiste des monnaies

Jeune Afrique : Quel bilan tirer quinze ans après la dévaluation du franc CFA ?

Camille Sari : Elle a permis aux pays des deux zones concernées de développer les échanges interafricains et d’économiser ainsi des devises. Par ailleurs, presque tous les pays (Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali…) ont développé leurs exportations, même s’ils ont payé plus cher en retour leurs importations. En revanche, le fait d’avoir figé la parité, privant les pays de la capacité d’ajuster la monnaie aux conditions du marché, est le revers de la médaille. Mais le bilan demeure très positif et je plaide pour une monnaie commune pour le Maghreb.

À qui l’avantage, ces dernières années, entre le franc CFA et les monnaies indexées sur un panier de devises ?

Il n’y a pas photo : c’est le franc CFA. Pendant une longue période, le dinar algérien a été surévalué par fierté nationale. L’économie algérienne en a souffert. Quant au Maroc, sa politique de dévaluation rampante pour attirer des investisseurs étrangers, développer les exportations et le tourisme s’est faite au détriment du pouvoir d’achat. De son côté, le franc CFA a assuré la stabilité et procuré de la visibilité aux investisseurs. Il a aussi permis d’éviter l’hyperinflation, à la différence du Maghreb. Le franc CFA a imposé la rigueur et la discipline dans la gestion de la monnaie avec le Trésor français en garant de la stabilité monétaire.

Faut-il faire évoluer le franc CFA ?

La monnaie repose sur la confiance. Cette idée d’une monnaie commune reste le meilleur système parmi ce qui peut se faire en attendant que les quinze États de la zone du franc CFA adoptent des mesures de bonne gouvernance, de discipline et de gestion rationnelle d’une monnaie. Sinon, c’est comme prendre le risque de laisser jouer seul un enfant au bord d’un lac.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte