Politique

Crise à « Almassae »

Par
Mis à jour le 16 février 2009 à 16:14

Almassae, principal quotidien en langue arabe du Maroc que dirige Rachid Nini, connaît une grave crise. Taoufik Bouachrine, cofondateur et rédacteur en chef, l’a quitté, suivi par une dizaine de journalistes et de membres des services techniques. Le conflit portait sur la gestion de la rédaction et la ligne éditoriale. La défection est si grave que Nini est obligé de débaucher dans les journaux concurrents. L’hémorragie a gagné Le Soir, titre français du groupe, dont le rédacteur en chef, Driss Bennani, a également choisi de partir.

Pendant ce temps, Bouachrine s’apprête à lancer un nouveau journal qui s’appellera Akhbar al-Youm (« Les informations du jour »), du nom d’un célèbre quotidien égyptien.