Politique

Les deux Blancs de Mugabe

Sur la liste publiée le 26 janvier par l’Union européenne figurent 203 noms. Mugabe en tête, suivi de membres de sa famille, de nombreux ministres et élus, de militaires, de juges, de journalistes et d’hommes d’affaires. Tous sont interdits de voyager en Europe, et leurs avoirs gelés. Deux nouveaux dans cette liste, deux Blancs : John Bredenkamp et Muller Conrad Rautenbach, dit Billy. Le premier, un ancien capitaine de l’équipe de rugby du Zimbabwe, a été classé en 2002 dans la liste des 100 premières fortunes de Grande-Bretagne. Il fournit, entre autres, du pétrole à Harare et est soupçonné de trafic d’armes. Aujourd’hui, 18 de ses entreprises figurent sur la liste des 40 sociétés frappées de sanctions par l’UE. Idem pour l’autre « Blanc de Mugabe », Billy Rautenbach, qui a notamment aidé les Zimbabwéens dans leurs « projets » miniers en RD Congo.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte