Dossier

Cet article est issu du dossier «Business : le boom du tourisme d'affaires»

Voir tout le sommaire
Économie

Le champagne : l’Afrique en raffole

Nicolas Feuillatte, marque coopérative qui fédère plus de 5 000 viticulteurs, a triplé ses ventes africaines en dix ans. DR ©

La fameuse boisson française n'en finit pas de séduire les consommateurs africains. Avec 10 millions de bouteilles vendues, le continent représente le deuxième marché mondial pour le précieux liquide hors d'Europe.

Les ventes de champagne en Afrique ont atteint les 10 millions de bouteilles sur un total de 323 millions de bouteilles dans le monde en 2011 (dernières statistiques connues). Cela fait du continent le deuxième marché du fameux vin français hors d’Europe, derrière les États-Unis (19 millions). Le Japon, troisième au classement, en consomme 8 millions.

Le Gabon, premier marché francophone

Le Gabon arrive en tête en Afrique francophone, avec 223 000 bouteilles, devant le Maroc (200 625) et le Congo (187 024). Le marché gabonais arrive troisième sur l’ensemble du continent, derrière le Nigeria (688 355) et l’Afrique du Sud (443 016). Au total, les ventes de champagne ont triplé en Afrique en dix ans, et ont progressé de 12 % en 2012.

Numéro un en France et dans le Top 5 mondial, Nicolas Feuillatte, marque coopérative qui fédère plus de 5 000 viticulteurs, a pour sa part triplé ses ventes africaines en dix ans.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte