Religion

De Paul VI à Benoît XVI

Paul VI, pape de 1963 à 1978, a été le premier souverain pontife à se rendre en Afrique. C’était à Kampala (Ouganda) en juillet 1969. Continuateur du concile Vatican II initié par son prédécesseur, Jean XXIII, ce pape italien, œcuméniste convaincu, avait bien compris la nécessité de réformer l’Église catholique pour l’adapter à l’évolution du monde. En octobre 1964, il a canonisé les 22 « martyrs » catholiques suppliciés en Ouganda au XIXe siècle.

Mais c’est surtout Jean-Paul II qui a laissé une forte impression sur le continent. Élu en 1978, il rompt avec la tradition sédentaire de la papauté et décide d’aller à la découverte de l’Afrique, dès mai 1980. Première destination : le Zaïre (où il retournera en 1989). La même année, il va au Congo, au Ghana, au Burkina, en Côte d’Ivoire, au Kenya. Durant tout son pontificat, Jean-Paul II a effectué 14 voyages en Afrique et visité 43 pays. On lui doit aussi d’avoir compris et encouragé le besoin d’inculturation du catholicisme africain et permis à l’épiscopat local de jouer un rôle politique lors des conférences nationales. En 1984, Jean-Paul II a béatifié la religieuse congolaise Anuarite, assassinée en 1964 pendant la guerre civile dans le nord-est du pays. En 1992, il a demandé pardon aux Africains pour le rôle de l’Église catholique à l’époque de la traite négrière. Il n’est pas certain que Benoît XVI puisse rivaliser.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte