Archives

Policiers, oui, mais arabes !

Par
Mis à jour le 27 avril 2009 à 15:51

Récemment révélée par un hebdomadaire parisien, l’affaire des discriminations dont auraient été victimes, à l’aéroport d’Orly, plusieurs agents de la police aux frontières (PAF) d’origine maghrébine aura des suites judiciaires. Le cabinet d’avocats Dubreuil & Maktouf vient d’être saisi par quatre plaignants, dont deux Franco-Tunisiens, qui accusent leur employeur – en l’occurrence l’État français – de harcèlement et de discrimination. L’un d’eux, qui avait protesté contre une procédure illégale visant son adjointe d’origine algérienne, a eu la surprise de découvrir dans son propre dossier administratif, sur une fiche de candidature à un concours de lieutenant de police datant de 2002, la mention manuscrite en lettres capitales rouges « Arabe ». S’en étant inquiété auprès du ministère français de l’Intérieur, qui ne conteste pas la réalité des faits, il s’est entendu répondre, dans une lettre dont J.A. s’est procuré copie, que l’annotation faisait référence à « l’option choisie en langue étrangère » ! Depuis, le plaignant a été convoqué par ses supérieurs et risque de perdre son emploi.