Société

Qui sera la première dame ?

Par - Georges Dougueli
Mis à jour le 27 avril 2009 à 16:10

La réputation de séducteur impénitent de Zuma ne relève pas de la légende. Son univers est peuplé de femmes. Le leader zoulou s’est marié quatre fois, entretient deux fiancées, plusieurs maîtresses… et assume sans problème. « De nombreux politiciens prétendent être monogames alors qu’ils cachent des maîtresses et des enfants. Moi, je préfère la transparence… », se félicite-t-il. Mais qui aura le titre de première dame ?

Le nouveau président pourrait amener avec lui, au Palais, celle qui est, dit-il, « [son] épouse, [son] amie, [sa] sœur, [sa] mère », Gertrude Sizakele Khumalo, la première de toutes, rencontrée en 1959, qui a toujours vécu dans les montagnes du Kwazulu-Natal.

Certains pensent que l’actuelle favorite de ce gynécée serait Nompumelelo Ntuli, même si elle dit préférer l’ombre à la lumière. Quant à la petite fiancée de 35 ans, Stacey Thobeka Mabhija, la rumeur dit que, depuis Durban où elle réside, elle se voit déjà à Pretoria…

Reste l’autre fiancée, Sebentile Dlamini, 38 ans, de la famille royale Swazi, dont il a payé la dot depuis 2002 et que l’on dit, depuis, rongée par le spleen.

À l’instar de Mandela, qui se faisait souvent accompagner de sa fille Zinzi, Jacob Zuma pourrait très bien choisir l’aînée de ses vingt-deux enfants, Dudzile, pour l’accompagner dans les grandes occasions. Pour lui, l’embarras ne vient que du choix.