Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui font le Cameroun»

Voir tout le sommaire
Archives

René Claude Meka

| Par Jeune Afrique

70 ans, chef d’État-major des armées

Depuis septembre 2001, cet ancien directeur de la sécurité présidentielle, passé par le commandement de la brigade stratégique du Quartier général de Yaoundé, est le patron de l’armée camerounaise. Il a succédé au mythique Pierre Semengue, qui a occupé ce poste pendant quarante-deux ans. Marié à une Française, cet officier supérieur formé à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr est l’un des hommes clés du régime. Il a été notamment en première ligne sur le dossier de la péninsule de Bakassi, qui a opposé le Cameroun au Nigeria. Après la décision favorable de la Cour internationale de justice, il lui revient de sécuriser ce territoire avec notamment le déploiement du Bataillon d’intervention rapide (BIR).

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte