Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 50 qui font le Cameroun»

Voir tout le sommaire
Sport

Mohammed Iya

| Par Jeune Afrique

59 ans, président de la Fédération camerounaise de football (FÉcafoot)

Vingt-cinq ans à la direction générale de la Société de développement du coton (Sodécoton), l’un des principaux groupes agro-industriels du pays, et onze à la présidence de la Fédération camerounaise de football, il est normal que Mohammed Iya suscite les convoitises. Et que sa nouvelle candidature à la tête de la plus puissante et de la plus prestigieuse des fédérations sportives du pays ne fasse pas l’unanimité. Quant à ses relations avec le ministre des Sports, Augustin Edjoa, elles sont notoirement tendues. Le tout alors que la sélection nationale a entamé de la pire des manières – deux défaites – les éliminatoires de la CAN et du Mondial 2010.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte