Politique

Aux urnes, citoyens !

Le président sortant Denis Sassou Nguesso sera très probablement candidat à sa propre succession © DR

Le premier tour de l’élection présidentielle au Congo aura lieu le 12 juillet prochain. Le 10 mars 2002, Denis Sassou Nguesso avait été élu pour un mandat de sept ans, avec 89,5 % des suffrages exprimés. Reste à savoir si son score sera aussi éloquent sept ans après… Car même si le président sortant n’a pas encore déclaré ses intentions, celles-ci ne semblent pas faire de doutes.

La campagne électorale se déroulera deux semaines avant le vote. Pour l’heure, une quinzaine de personnalités ont déjà annoncé leur souhait d’entrer en lice. Parmi elles figure l’ancien Premier ministre Ange-Édouard Poungui de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads, parti de l’ancien président Pascal Lissouba), mais aussi Mathias Dzon, ex-ministre des Finances, de 1997 à 2002.

Quant aux éléments les plus radicaux de l’opposition, ils menacent de boycotter le scrutin si le gouvernement n’accède pas à leur demande de mettre en place une commission électorale indépendante et de procéder à la refonte du fichier électoral, seule garantie à leurs yeux de la transparence du vote.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte