Archives

Que faire de Charles Massi ?

Ancien ministre d’Ange-Félix Patassé puis de François Bozizé et ex-candidat à la présidentielle de 2005, le colonel Charles Massi, 57 ans, a été arrêté le 16 mai dans le sud-est du Tchad alors qu’il s’apprêtait à franchir la frontière centrafricaine pour y rejoindre ses troupes. Depuis quelques mois, Massi, qui est entré en dissidence ouverte contre le régime Bozizé, dirige un petit groupe de rebelles, la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP), actif dans la région de Ndélé (nord-est de la Centrafrique). Accompagné d’un garde du corps lors de son interpellation, il a été transféré par la gendarmerie tchadienne à N’Djamena, où il a été emprisonné. Le président Idriss Déby Itno hésite entre trois possibilités : juger Massi, l’extrader vers Bangui ou l’expulser du territoire.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte