Musique

Mawazine endeuillé

La fête aurait pu, aurait dû être parfaite. Mais un tragique accident, lors d’une bousculade à la sortie du stade Hay-Nahda, après le concert de la star marocaine Abdelaziz Stati, samedi 23 mai peu après minuit, a coûté la vie à 11 personnes, faisant également une quarantaine de blessés.

Quelque 3 000 policiers assuraient pourtant la sécurité du stade, qui accueillait ce soir-là 70 000 spectateurs, et une enquête a été ordonnée pour déterminer les circonstances du drame. C’est au moment de la sortie, après que le concert se fut déroulé sans encombre, qu’une bousculade a provoqué la mort de 5 femmes, 4 hommes et 2 enfants, piétinés, étouffés.

Une fin tragique pour la huitième édition d’un festival qui s’affirme comme l’un des plus importants rassemblements musicaux du continent, et qui s’était déroulé jusque-là comme une grande fête populaire, accueillant cette année 2 millions de spectateurs pour les concerts des invités américains Alicia Keys, Kylie Minogue ou Solomon Burke, des artistes africains Mounira Mitchala, Mayra Andrade, K’Naan ou Khaled, et des Marocains H-Kayne, Hoba Hoba Spirit, Darga ou Bigg.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte