Politique

Tractations à Paris

| Par
Tiébilé Dramé, émissaire spécial du secrétaire général de l'ONU

Tiébilé Dramé, émissaire spécial du secrétaire général de l'ONU © DR

Émissaire spécial du secrétaire général des Nations unies à Madagascar, Tiébilé Dramé s’est entretenu le 4 juin à l’Élysée avec Bruno Joubert, conseiller diplomatique adjoint du président Nicolas Sarkozy, et Rémy Maréchaux, conseiller à la cellule Afrique. Les trois hommes ont exploré diverses pistes pour convaincre les protagonistes de la crise constitutionnelle malgache de signer une charte de la transition. La situation est d’autant plus compliquée que l’ancien président, Didier Ratsiraka, que Dramé a déjà rencontré à Paris, a demandé à ses représentants de se retirer des pourparlers en cours. Quant à son successeur, Marc Ravalomanana, il vient d’être condamné par la justice de son pays. La France est favorable à l’organisation dans les plus brefs délais d’un troisième round de négociations entre les frères ennemis. À Antananarivo ou à Addis-Abeba.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte