Dossier

Cet article est issu du dossier «Tout sur les riches»

Voir tout le sommaire
Société

Soweto, nouveau temple de la bourgeoisie noire

On vient à Soweto pour dîner au resto, jouer au golf ou passer la soirée en boîte © DR

Il était de bon goût, il y a quelques années, pour les Noirs qui avaient réussi de quitter leur township pour aller s’installer dans les quartiers réservés autrefois aux Blancs. La tendance aujourd’hui s’est inversée. Et le plus hype c’est Soweto, l’immense « South West Township », fréquenté par les « Black Diamonds », les « diamants noirs », nouvelles fortunes du pays. Ils reviennent ici pour une soirée, un dîner dans un des restos à la mode, une partie de golf ou une virée en boîte. Ou même pour s’y installer.

Soweto a bien changé. Une partie s’est considérablement dégradée avec l’arrivée de migrants, venus de l’intérieur du pays, attirés par les lumières toutes proches de Johannesburg, vivant dans des bidonvilles misérables. D’autres quartiers au contraire sont désormais hors de prix pour la classe moyenne.

Tant décriées sous l’apartheid, certaines match boxes de Soweto, les maisons « boîtes d’allumettes » toutes construites sur le même modèle, sont désormais très recherchées. Au fils des ans, les familles devenues propriétaires les ont améliorées, agrandies, dotées de dépendances et de petits jardins. Résultat, dans certains quartiers, comme celui d’Orlando West, où habitait Nelson Mandela, le prix de l’immobilier flambe. Non loin de là, Diepkloof, avec ses villas à 1 million de rands (150 000 euros), ressemble à n’importe quel quartier chic de Johannesburg, et le long de trottoirs proprets se dressent de hauts murs dissimulant de somptueuses propriétés.

Depuis deux ans, le township a son « shopping mall », un immense centre commercial, véritable temple de la consommation. On y a même construit un hôtel de luxe, avec ses chambres à 150 euros la nuit. Signe des temps, Soweto a son festival des vins et, chaque année, les producteurs présentent leurs meilleurs crus. On y organise également des compétitions de tennis, des rallyes automobiles, des tournois de golf. Aujourd’hui, le township le plus célèbre d’Afrique du Sud n’a quasiment rien à envier à l’arrogante Johannesburg. 

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte