Politique

Toubon reprend du service

| Par

Les chefs d’État de quatorze ex-colonies françaises d’Afrique assistant, à Paris, au défilé du 14 juillet 2010 ? C’est l’un des projets sur lesquels va plancher l’ancien ministre Jacques Toubon, 68 ans, dans le cadre de la mission « 2010, année de l’Afrique » que vient de lui confier Nicolas Sarkozy, afin de célébrer le 50e anniversaire des indépendances de la plupart des États issus de l’AOF et de l’AEF. Ce proche de Jacques Chirac, qui fut ministre de la Culture puis de la Justice de 1993 à 1997, cultive depuis longtemps un tropisme africain. Il préside toujours le Club 89, très orienté vers le continent, ainsi que le conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, à Paris. Jacques Toubon se trouvait d’ailleurs à Brazzaville en compagnie de Patrick Gaubert, le président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), lorsque l’Élysée a rendu publique sa nomination, le 21 juin. Invités par la Commission nationale des droits de l’homme du Congo dans le cadre de la préparation de l’élection présidentielle du 12 juillet, les deux hommes ont rencontré les dirigeants de l’opposition avant d’être reçus par le président Denis Sassou Nguesso.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte