Archives

Cevital ne connaît pas la crise

Par
Mis à jour le 15 juillet 2009 à 13:00

Le premier groupe privé algérien Cevital, dirigé par son fondateur, Issad Rebrab, prévoit un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars en 2009, soit une hausse de 50 % par rapport à 2008. Pour accompagner son développement, Cevital recrutera plus de 4 000 personnes en 2009, contre 2 000 en 2008. Malgré la crise, le groupe, qui réalise 60 % de son activité dans l’agroalimentaire, poursuit ses investissements dans la sidérurgie, l’aluminium, la chimie et la pétrochimie. Issad Rebrab négocie par ailleurs deux joint-ventures avec des entreprises françaises, dont l’un dans la finance. Enfin, le groupe inaugurera en septembre son premier hypermarché à Alger sous l’enseigne de sa chaîne de distribution Numidis, après avoir ouvert trois supermarchés en 2008.