Archives

Cevital ne connaît pas la crise

| Par Jeune Afrique

Le premier groupe privé algérien Cevital, dirigé par son fondateur, Issad Rebrab, prévoit un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars en 2009, soit une hausse de 50 % par rapport à 2008. Pour accompagner son développement, Cevital recrutera plus de 4 000 personnes en 2009, contre 2 000 en 2008. Malgré la crise, le groupe, qui réalise 60 % de son activité dans l’agroalimentaire, poursuit ses investissements dans la sidérurgie, l’aluminium, la chimie et la pétrochimie. Issad Rebrab négocie par ailleurs deux joint-ventures avec des entreprises françaises, dont l’un dans la finance. Enfin, le groupe inaugurera en septembre son premier hypermarché à Alger sous l’enseigne de sa chaîne de distribution Numidis, après avoir ouvert trois supermarchés en 2008.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte