Défense

Le Mali passe à l’attaque

Entre le gouvernement malien et Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), la guerre est désormais ouverte. Le 3 juillet, près d’Araouane (nord de Tombouctou), une patrouille d’environ soixante-dix soldats de l’armée malienne engage, sur signalement des services de renseignements américains, une poursuite avec un gros pick-up appartenant à un groupe de trafiquants de drogue proches d’AQMI. Ces derniers parviennent à s’enfuir, mais le serveur de la mitrailleuse embarquée à bord de leur véhicule est tué par les tirs des militaires. Attendue par l’armée, la contre-attaque des alliés d’AQMI, au nombre d’une quarantaine, ne se fait pas attendre. Entre 3 heures et 4 heures du matin, le bivouac de l’armée est pris d’assaut. Bilan : environ vingt morts du côté des trafiquants et seize du côté de l’armée, laquelle compte également vingt soldats capturés par l’ennemi, dont le colonel Hamma Ould Mohamed Yahya (commandant de zone adjoint de Tombouctou).

Après l’assassinat (revendiqué par AQMI) du lieutenant-colonel Lamana Ould Bou, le 10 juin, les autorités avaient déjà affronté les islamistes en prenant d’assaut une de leurs bases au nord-ouest de Kidal, le 16 juin, faisant vingt-six morts parmi les fondamentalistes.

Reste à savoir ce que vont devenir les militaires prisonniers. Si des négociations sont en cours pour leur libération, les ravisseurs pourraient leur faire subir un traitement différencié. « Il semble peu probable que les trafiquants s’en prennent au colonel Hamma, qui est fils de chef berabiche [ethnie de la région de Tombouctou qui compte de nombreux sympathisants d’AQMI, NDLR], ni aux soldats issus des tribus touarègues, de manière à préserver une certaine concorde avec les groupes ethniques majoritaires au nord du Mali, affirme un membre des renseignements maliens. Mais le sort des soldats noirs originaires du Sud est, en revanche, beaucoup plus précaire… » 

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte