Dossier

Cet article est issu du dossier «Togo, attention, fragile!»

Voir tout le sommaire
Archives

Tourisme – Un filon à creuser

L’objectif principal de la politique touristique du gouvernement est de relancer la destination Togo. Aussi les autorités ont-elles encouragé la réalisation du projet de la Résidence Les Cocotiers, sur le domaine maritime de Lomé. Lancé en 2008, le chantier comprend 150 villas (en cours de construction) sur une surface de 10 hectares, mais aussi des piscines, commerces, équipements de loisirs… L’offre de villas haut de gamme s’adresse en priorité aux expatriés des sociétés internationales, aux Togolais vivant à l’étranger et aux résidents de la sous-région désirant acheter une maison dans la capitale togolaise.

En dépit des difficultés créées par la réticence des banques à accorder des crédits, excluant la grande majorité de la population, les promoteurs – la Société togolaise de développement touristique et hôtelier (STDTH) et le français Christian Dervieux – restent optimistes.

Ce n’est pourtant pas le seul obstacle qui s’est présenté. Une association, la Coalition contre la Résidence Les Cocotiers (CCRC), dirigée par l’avocat et ancien ministre Djovi Gally, exige l’arrêt des travaux. « Le gouvernement a osé concéder notre plage aux promoteurs sur plus de 10 hectares. Quel scandale ! Le Togo n’a que 45 kilomètres de littoral marin, et Lomé, notre ville, en a à peine 10 kilomètres. »

Parallèlement, en septembre 2008, l’État a loué 2 hectares supplémentaires pour l’édification d’un hôtel 4 étoiles. Cet hôtel, à construire, devrait augmenter les capacités d’accueil de la capitale togolaise en complément de l’hôtel Mercure-Sarakawa et de la Résidence Les Cocotiers.

Abonné(e) au magazine papier ? Activez gratuitement votre compte Jeune Afrique Digital pour accéder aux contenus réservés aux abonnés.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte