Politique

Cameroun-France : l’embarrassante affaire Atangana

Mis à jour le 20 juillet 2009 à 16:22

Les hôtes du président camerounais Paul Biya, en visite officielle en France du 21 au 23 juillet, aborderont-ils avec lui le cas de Thierry Michel Atangana Abega, ce Franco-Camerounais détenu à Yaoundé depuis douze ans ? C’est en tout cas ce que souhaite Me Rémi Barousse, son avocat, qui s’active pour inciter la justice française à demander le transfèrement de cet homme de 46 ans détenu dans les cellules du secrétariat d’État à la Défense. Me Barousse se fonde sur l’existence d’une convention franco-camerounaise de co­opération judiciaire. Le problème, reconnaît-il, est que « le Cameroun va probablement invoquer les nouvelles poursuites engagées contre [son] client pour s’opposer à son extradition ». Condamné à quinze ans de prison ferme en 1997 à l’issue d’un procès pour détournement de fonds publics dont le principal accusé était l’ancien secrétaire général de la présidence Titus Edzoa, Atangana encourt, selon la presse locale, une nouvelle condamnation à une peine similaire.