Archives

Métamorphose de la BNI

Longtemps accusée par les institutions financières internationales de servir de caisse noire à l’usage des gouvernements ivoiriens successifs, la Banque nationale d’investissement (BNI, ex-Caistab) se positionne désormais comme une banque commerciale. Début juillet, à Abidjan, BNI-Gestion, sa nouvelle filiale, a lancé un fonds commun de placement baptisé FCP Capital Croissance. L’actif de ce fonds sera investi à 55 %, maximum, dans des actions cotées à la Bourse régionale des valeurs mobilières, à plus de 30 % dans des obligations émises sur le marché financier régional et le reste en titres divers. La BNI vise par ailleurs la clientèle des particuliers. À la fin de l’année, elle devrait compter une bonne trentaine d’agences sur l’ensemble du territoire. Contre 21 actuellement.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte