Livres

Du rififi à Brazza

Romancier prolifique, plusieurs fois primé et familier du Congo, Patrick Besson publie chez Fayard le 2 septembre un thriller politique foisonnant de 484 pages : Mais le fleuve tuera l’homme blanc. Un livre qui se lit à deux niveaux : comme un polar genre SAS où services français et rwandais, hommes d’affaires douteux et espionnes de charme s’affrontent dans le Brazzaville d’aujourd’hui décrit comme une sorte de jungle urbaine. Et comme un roman à clé décapant, politiquement incorrect, souvent sulfureux, truffé de scènes de sexe et parfois à la limite du tolérable, que seuls les initiés parviendront à décrypter dans sa totalité. Le président Sassou Nguesso et quelques-uns de ses proches figurent parmi les acteurs involontaires de cet objet écrit non identifié, qui, une fois ouvert, ne se lâche plus. À ne pas mettre entre toutes les mains…

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte