Culture

Le rap mène à tout…

Mis à jour le 10 août 2009 à 17:51

Pour la révolution africaine, tel est le titre provisoire, emprunté à l’écrivain martiniquais Franz Fanon, du documentaire de 90 minutes que Didier Awadi, le pionnier du rap africain, sortira en octobre. « Il y a trois ans, au moment où l’émigration clandestine a pris une ampleur sans précédent, j’ai eu envie d’engager une réflexion sur les causes profondes du mal-être de nos frères et sur l’unité africaine », explique Awadi. Plusieurs personnalités comme Abdou Diouf, secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie, ou le philosophe congolais Théophile Obenga interviennent dans le film, qui montre en outre de nombreuses images d’archives (Patrice Lumumba, Cheikh Anta Diop, etc.), ainsi que, bien sûr, les témoignages de jeunes Africains rencontrés au fil des tournées de l’artiste. Ce documentaire sera inclus dans le coffret de l’album Présidents d’Afrique.