Société

Chimamanda Ngozi Adichie

Nigeria, romancière, 31 ans

Par
Mis à jour le 16 septembre 2009 à 16:22

Chimamanda Ngozi Adichie s’est fait connaître en 2003 en publiant son premier roman, L’Hibiscus pourpre, qui raconte la tyrannie de la religion (christianisme) et l’effondrement d’une famille sous la violence d’un père aux convictions religieuses extrémistes. Née en 1977 à Enugu, dans le sud-est du Nigeria, elle a ensuite grandi sur le campus universitaire de Nsukka, où ses parents étaient enseignants, tout comme le patriarche de la littérature nigériane, Chinua Achebe. Et comme ce dernier, dont elle se réclame, Adichie appartient à l’ethnie ibo et fait une large place aux revendications sécessionnistes de son peuple. Elle pratique une littérature engagée et raconte les malheurs de la société nigériane. Première Africaine à remporter la prestigieuse récompense littéraire britannique Orange Prize for Fiction (2006) pour son second roman Half of a Yellow Sun (L’Autre Moitié du soleil), qui se déroule en pleine guerre du Biafra, la jeune romancière partage sa vie entre les États-Unis, où elle a fait ses études supérieures, et le Nigeria.