Diasporas

MC Solaar

Tchad, rappeur, 40 ans

C’est dans les 3 minutes et 29 secondes du titre « Lève-toi et rap », inclus dans l’album Cinquième as, que Claude M’barali, alias MC Solaar, résume en quelques mots l’éclat de sa vie : né à Dakar en mars 1969 de parents tchadiens, il grandit en région parisienne, passe une partie de ses études au lycée français du Caire, revient obtenir son bac en France, étudie la philosophie à Jussieu et explose à la conscience de son temps en 1990. Son premier single, « Bouge de là », est un succès complet. De là va s’engager une carrière unique en son genre, celle d’un « ouvreur d’imaginaire », vendeur, parmi les meilleurs, de centaines de milliers de disques. Au cours des quinze dernières années, il a fait, presque à lui tout seul, migrer le rap des ghettos de banlieues vers les salons les plus huppés de Paris.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte