Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire: déclic électoral?»

Voir tout le sommaire
Archives

Géraldine Odéhouri Brou : la discrète

| Par

La nouvelle réforme de la filière café-cacao passera par elle ou ne passera pas. À 37 ans, cette avocate porte sur ses épaules l’avenir des 1,4 million de tonnes de café et de cacao produites tous les ans par la Côte d’Ivoire. Le comité chargé de la réforme de ces deux matières premières, qu’elle dirige depuis avril dernier, a pour difficile mission de mettre de l’ordre dans une filière où les remous et scandales à répétition ont attiré les regards et la curiosité. Y parviendra-t-elle ?

La nomination de cette grande inconnue à la tête d’une réforme aussi importante en a surpris plus d’un. Discrète conseillère juridique à la présidence de la République, Géraldine Odéhouri Brou a défendu Simone Gbagbo dans un procès contre le quotidien ivoirien Le Jour Plus dans l’affaire des déchets toxiques.

Réservée, voire timide, elle mène sa mission sans faire de bruit, dans un secteur qui a déjà beaucoup fait parler de lui.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte