Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire: déclic électoral?»

Voir tout le sommaire
Archives

Cap sur le développement régional

| Par
A 80 km à l'est d'Abidjan, la plage d'Assinie retrouve peu à peu ses amateurs

A 80 km à l'est d'Abidjan, la plage d'Assinie retrouve peu à peu ses amateurs © Issouf Sanogo/AFP

L’État et les professionnels du secteur mettent les bouchées doubles pour séduire, comme avant, les vacanciers étrangers.

Conférence internationale sur la relance touristique, restructuration du secteur, exonération de taxes sur les investissements, institution d’un fonds de développement, participation aux salons internationaux, lobbying tous azimuts… l’État ne lésine pas sur les moyens pour relancer son activité touristique.

Deux structures, la Société de développement du tourisme de la région des Lacs (Sodertour-Lacs, Centre), d’un capital de 7 milliards de F CFA (10,6 millions d’euros), et la Société des palaces de Cocody (SDPC, Sud), au capital de 10 milliards de F CFA, ont déjà été créées. Cinq autres sociétés sont en cours de création, l’objectif étant la mise en valeur des potentialités et des spécificités touristiques de chaque province, avec une forte implication des conseils régionaux.

Le retour du Club Med

Par ailleurs, l’État a mis sur la table une enveloppe de plusieurs dizaines de milliards de francs CFA pour la réhabilitation des différentes infrastructures hôtelières de l’ex-Sietho, la société publique en charge, jusqu’à la fin des années 1980, de la réalisation et de la gestion des sites et établissements d’accueil touristiques. À Abidjan, l’hôtel Ivoire, concédé à un opérateur privé, est en cours de rénovation et rouvrira ses portes en 2010. Avec la réouverture annoncée du Club Méditerranée d’Assinie, la reprise des tour-opérateurs et la création de circuits touristiques, la Côte d’Ivoire espère attirer tous types de clientèle – y compris les locaux – et atteindre les 500 000 visiteurs en 2010.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3092_600x855 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte