Archives

L’Algérie carbure au gaz naturel

Gros producteur de gaz naturel et de pétrole, l’Algérie n’a pas de problèmes d’approvisionnement énergétique. Le gaz naturel, principal combustible utilisé pour fournir les Algériens en électricité, va le rester afin de satisfaire une demande croissante (autour de 8 % en 2008).

L’absence de dépendance énergétique n’empêche cependant pas les coupures d’électricité dans le pays, surtout l’été, lorsque les climatiseurs tournent à plein régime. « Ces coupures ne sont pas dues à des délestages, a récemment assuré le patron de la société publique Sonelgaz, mais à l’état du réseau de distribution, qui nécessite de nouveaux postes de transformation. » D’ici à 2017, son groupe devrait investir 20 milliards de dollars dans de nouvelles unités de production et dans le transport et la distribution d’électricité.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte