Politique

La main du « Guide »


L’entourage du président ougandais Yoweri Museveni ne décolère pas contre Mouammar Kadhafi, qu’il accuse de financer les partisans de Ronald Muwenda Mutebi II, souverain des Bagandas, la principale ethnie du pays. Et donc d’avoir contribué aux récentes émeutes à Kampala (voir p. 34). Il est vrai que, depuis plusieurs années, le « Guide » libyen s’efforce de fédérer, à travers toute l’Afrique, les rois et chefs traditionnels au sein d’un vaste réseau, dont, bien sûr, il serait appelé à prendre la tête en tant que « roi des rois ». Mais il y a plus. En subventionnant les émeutiers de Kampala, Kadhafi tenterait en réalité de déstabiliser son ex-ami Museveni en vue de s’octroyer une part des richesses pétrolières récemment découvertes en Ouganda. À Kampala, on murmure qu’il ne verrait aucun inconvénient à prendre en charge la construction de la raffinerie géante dont le projet est à l’étude.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte