Politique
1987-2009 Les années Ben Ali

Cet article est issu du dossier

1987-2009 Les années Ben Ali

Voir tout le sommaire
Archives

Année faste pour tous les modes de transport

Par
Mis à jour le 21 septembre 2009 à 18:23

L’année 2009 est particulièrement riche en réalisations et projets qui touchent les infrastructures de transport. À mi-chemin entre Hammamet et Sousse, le nouvel aéroport d’Enfidha sera mis en service à la mi-octobre par le groupe turc TAV, qui en est le concessionnaire. Sa capacité sera de 5 millions de passagers par an dans un premier temps, et des extensions sont d’ores et déjà prévues pour atteindre une capacité de 20 millions de passagers par an.

Non loin de là, sur la côte, les travaux du mégaprojet de port en eau profonde devraient commencer à la fin de l’année, une fois connu le nom du futur constructeur et exploitant dans le cadre d’une concession. Adapté au transport multimodal et doté d’une zone de services logistiques, il est également conçu pour être une plate-forme au cœur de la Méditerranée et un lieu de transbordement sur les routes maritimes est-ouest.

Enfin, les travaux de l’autoroute Sfax-Gabès vers la Libye doivent démarrer au mois d’octobre. Longue de 155 km, elle est le prolongement de l’autoroute nord-sud, qui part de Tunis, elle-même connectée à celle de Bizerte.

Plus généralement, le chef de l’État a fixé pour objectif que le réseau autoroutier, qui est actuellement de 360 km, passe à 1 200 km à l’horizon 2016. Le réseau tunisien serait ainsi connecté à celui de la Libye en direction de l’Égypte vers l’est, du Tchad et du Niger vers le sud, et atteindrait la frontière algérienne pour rejoindre l’autoroute transmaghrébine vers l’ouest et la Trans­saharienne vers le sud.