Société

Une manne pour le Gabon

Par
Mis à jour le 29 septembre 2009 à 12:11

Un groupe d’universitaires britanniques et américains, en coopération avec l’Institut de recherche en écologie tropicale du Gabon, a évalué à 501,8 milliards de F CFA (765 millions d’euros) ce que peuvent rapporter chaque année les 22 millions d’hectares de forêts gabonaises pour leur contribution à réguler le climat de la planète. Leur calcul est basé sur un tarif de taxe carbone de 17 euros/tonne de CO2 capturée, proposé par Nicolas Sarkozy. Le Gabon entend réclamer ce montant – le quart du budget annuel de l’État – aux pays les plus pollueurs en préalable à sa participation au sommet de Copenhague sur les changements climatiques, en décembre.