Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 12 travaux d'Ali»

Voir tout le sommaire
Politique

Organiser le pouvoir

| Par

Intervenue le 28 octobre dernier, la nomination de l’astrophysicien malien Cheikh Modibo Diarra (57 ans) comme conseiller spécial n’a pas fait les gros titres des journaux. Pourtant, c’est tout un symbole. Ce scientifique, qui a dirigé des missions d’exploration pour le compte de l’agence spatiale américaine Nasa, reconverti président de Microsoft Afrique depuis 2006, est une véritable mine d’expériences, dont Ali Bongo Ondimba entend bien profiter.

Avec Modibo Diarra, sept autres conseillers spéciaux entourent le nouveau président. Fait nouveau : là où son père casait la famille et quelques politiciens bien en cour, le fils préfère une équipe d’experts nommés en fonction des priorités de son mandat. Que le juriste de 46 ans, Guy Rossatanga-Rignault, spécialiste de la médiation et de l’arbitrage, soit l’un des acteurs de la résolution du litige portant sur l’île de Mbanié n’est pas le fait du hasard. Ce différend avec la Guinée équatoriale sera incessamment soumis à l’examen de la Cour internationale de justice. Parmi les « experts », on compte également les économistes Patrice Otha et Jean Ndong Owono, l’océanologue-géologiste Louis-Gabriel Pambo, le spécialiste des hydrocarbures Jean Koumbi Guiyedi, notamment.

Les proches du président interviennent dans un rôle d’organisation. Comme on s’y attendait, le poste de directeur du cabinet revient à son fidèle Jean-Pierre Oyiba, ancien directeur de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag). Oyiba chapeaute Maixent Niani Accrombessi, nommé chef de cabinet. Le quadragénaire d’origine béninoise est l’homme de confiance. Avec le secrétaire général de la présidence, François Engongah Owono, le cabinet va devoir veiller sur la cohérence autant qu’il assurera la coordination avec le gouvernement, animé par le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, qui est loin de faire de la figuration.

La machine peut-elle fonctionner ? Possible, si le président montre assez d’habileté pour gérer le choc des ego et les chevauchements de compétences qui pourraient l’enrayer.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3100_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte