Dossier

Cet article est issu du dossier «Maghreb : la folie du foot»

Voir tout le sommaire
Sport

Mondial 2010 : la folie foot

Si l’Algérie et la Tunisie peuvent encore rêver de l’Afrique du Sud, le football marocain, lui, nage en plein psychodrame. Enquête sur la passion numéro un des Maghrébins.

Les Fennecs, absents de la compétition depuis vingt-quatre ans, et les Aigles de Carthage, présents aux trois dernières éditions, ont leur destin entre leurs mains avant l’ultime match qualificatif pour le Mondial sud-africain, le 14 novembre. Pour figurer parmi les six élus du continent (dont le pays hôte), les premiers devront résister à l’Égypte au Caire, les seconds triompher du Mozambique à Maputo. À quelques jours de ces deux rendez-vous décisifs, l’Algérie bouillonne et la Tunisie retient son souffle, tandis que le Maroc ronge son frein après la piteuse élimination des Lions de l’Atlas.

Déjà 250 000 inscrits !
NEWSLETTER

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte