Politique

Afrique du Sud : Israël et l’apartheid

Pour la première fois, le gouvernement sud-africain a officiellement comparé les agissements des autorités israéliennes dans les territoires palestiniens occupés à ceux de la minorité blanche à l’époque de l’apartheid. Un communiqué diffusé le 20 novembre à Pretoria qualifie en effet la décision israélienne d’autoriser la construction de neuf cents logements destinés à des colons juifs – mesure assortie d’expulsions de familles palestiniennes – dans le quartier de Gilo, à Jérusalem, de « condamnable » et similaire aux « déplacements forcés de population à l’époque de l’apartheid ». Le ministère israélien des Affaires étrangères et la communauté juive d’Afrique du Sud ont aussitôt réagi. S’il est relativement fréquent que des personnalités de l’ANC, voire des ministres, se risquent, à titre individuel, à ce type de comparaison, jamais le gouvernement en tant que tel n’avait exprimé une telle position.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte