Société
Quand l’Afrique réinvente ses villes

Cet article est issu du dossier

Quand l’Afrique réinvente ses villes

Voir tout le sommaire
Archives

Rachid Khayatey Houssaini, architecte et urbaniste

Mis à jour le 1 décembre 2009 à 11:27

Au Maroc, le corps des architectes n’est pas considéré comme un interlocuteur privilégié des pouvoirs publics. Pourtant, grâce au roi, la volonté politique pour un développement durable est clairement affichée. Une charte de l’environnement doit voir le jour prochainement. Mais à défaut d’une réelle concertation avec les architectes, celle-ci risque d’être inapplicable sur le terrain.

*Président de l’Association marocaine pour la construction durable (AMCOD)