Archives
Industrie pharmaceutique en Tunisie : comment faire la différence ?

Cet article est issu du dossier

Industrie pharmaceutique en Tunisie : comment faire la différence ?

Voir tout le sommaire
Société

Les génériques en chiffres

Mis à jour le 7 décembre 2009 à 17:04

Dans ce dossier

• La part des génériques représente 40 % du volume du marché des médicaments en Tunisie, répartis entre le secteur hospitalier et le secteur officinal privé. Si un peu plus de la moitié des médicaments fabriqués en Tunisie sont produits sous licence, les génériques représentent tout de même 47 % de la valeur des produits vendus dans le pays, soit près de 141 millions de DT (73 millions d’euros).

• Leur prix équivaut, en moyenne, à seulement 20 % de celui du médicament de référence.

• Le taux d’utilisation des médicaments génériques dans le secteur privé (les officines) est passé de 14,3 % en 2000 à 25,1 % en 2005. Durant la même période, dans le secteur public, ce taux a chuté de 41,5 % à 32,8 %. Il est remonté depuis, pour s’établir à 45 % en 2008.

• De 2000 à 2005, la part des médicaments génériques fabriqués en Tunisie est passée de 32,2 % à 48,4 %, dont 57 % fabriqués par le secteur public.