Archives
Climat : à la recherche du temps perdu

Cet article est issu du dossier

Climat : à la recherche du temps perdu

Voir tout le sommaire
Politique

Climat : exemples à suivre

Mis à jour le 14 décembre 2009 à 16:55

Maroc : par la force des vents

Le Maroc ambitionne de porter à 20 % sa part d’énergie renouvelable dans la production d’électricité d’ici à 2012. Fer de lance de cette révolution : l’éolien, qui devrait atteindre, à cette date, 1 440 MW de puissance installée, soit une multiplication par plus de dix des capacités du royaume en quatre ans.

Burkina Faso : « Ouaga la verte »

Faire beaucoup avec peu, c’est le leitmotiv de la capitale burkinabè. Depuis 1996, plus de 100 000 nouveaux arbres ont été plantés avec succès pour un budget de seulement 55 000 euros. Les essences locales et résistantes sont privilégiées, telles le Delonix regia, le Khaya senegalensis ou le Terminalia mantaly.

Rwanda : en avance sur son temps

Parce qu’il détient le record d’Afrique de la densité (375 hab./km2), le pays de Paul Kagamé a compris qu’il fallait préserver l’environnement. Innovations agricoles, politique d’agrandissement des parcs nationaux et contrôle exemplaire de l’urbanisme de la capitale, Kigali. L’adaptation au changement climatique passe aussi par le développement « classique ».

Gabon : Belinga, version écolo

Grâce à l’action de Brainforest, l’État gabonais a renégocié, en 2008, le contrat signé deux ans plus tôt avec un consortium chinois pour l’exploitation du gigantesque gisement de fer de Belinga (Nord-Est). La surface exploitable de la mine a été réduite de 7 000 à 700 km². De quoi laisser respirer le deuxième poumon vert de la planète.

Afrique du Sud : le prix de l’innovation

C’est à Durban que l’on trouve, depuis 2007, la première centrale africaine de production d’électricité à partir du méthane fermenté. Celui-ci est capté grâce à des puits forés dans la décharge de Mariannhill, puis brûlé pour actionner une turbine. Objectif : réduire les émissions de méthane, un gaz vingt et une fois plus nocif que le CO2.