Justice

Détournements : 14 affaires, 215 milliards de F CFA

Edzoa et Atangana : 350 millions. Titus Edzoa, 64 ans, secrétaire général de la présidence, et Thierry Michel Atangana, conseiller technique, arrêtés en 1997, quinze ans de prison pour tentative de détournement.

 

Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) : 92 millions. Pierre Désiré Engo, 68 ans, DG, arrêté en 1999, condamné en 2000 à six mois de prison pour chèque sans provision, puis en 2002 à dix ans pour complicité de détournement.

 

Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale du Cameroun (Feicom) : 26 milliards, vingt-deux personnes (peines allant de dix à vingt ans), dont Emmanuel Gérard Ondo Ndong, 63 ans, DG du Feicom, arrêté en 2006, vingt ans de prison.

 

Société immobilière du Cameroun (SIC) : 4,7 milliards, huit personnes condamnées, dont Gilles-Roger Belinga, 55 ans, DG, arrêté en 2006, trente-cinq ans de prison.

 

Direction des impôts : 2 milliards, quatre personnes détenues, dont Polycarpe Abah Abah, 55 ans, ancien ministre de l’Économie et des Finances, arrêté en 2008. En cours d’instruction.

 

Fonds de l’Onusida : 700 millions, sept personnes poursuivies, dont Urbain Olanguena Awono, 54 ans, ministre de la Santé publique, interpellé en 2008. En attente de jugement.

 

Chantier naval et industriel du Cameroun (Cnic) : 969 millions, deux personnes détenues, dont Zacchaeus Mungwe Forjindam, 60 ans, DG, arrêté en mai 2008. En cours d’instruction.

 

Crédit foncier du Cameroun : 9 milliards, vingt et une personnes condamnées, dont Joseph Edou, 57 ans, DG, arrêté en 2006 et condamné à quarante ans de prison.

 

Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP) : 900 millions, six personnes détenues, dont Jean-Baptiste Nguini Effa, DG, arrêté en août 2009. En cours d’instruction.

 

Ministère des Postes : 2,4 milliards, huit personnes condamnées en 2003, dont Mounchipou Seidou, 62 ans, ministre des Postes et Télécommunications, et Dieudonné Angoula, 65 ans, directeur des Télécommunications, vingt ans de prison chacun.

 

Albatros : estimé à plus de 22 milliards, quatre personnes arrêtées en 2008, dont Jean-Marie Atangana Mebara, 55 ans, secrétaire général de la présidence, et Jérôme Mendouga, ambassadeur du Cameroun à Washington.

 

Cameroon Airlines : estimé à 127 milliards. Paul Gabriel Ngamo Hamani, 54 ans, administrateur provisoire, arrêté en 2009. En cours d’instruction.

 

Port autonome de Douala (PAD) : 12 milliards, treize personnes condamnées, dont Édouard Etondè Ekoto, 72 ans, président du conseil d’administration, dix ans de prison, Alphonse Siyam Siwé, 56 ans, ministre de l’Eau et DG du PAD, condamné à vie, François Marie Siéwé Nitcheu, directeur des infrastructures portuaires, vingt-cinq ans de prison.

 

Ministère des Travaux publics, 7 milliards.

Dieudonné Ambassa Zang, ministre et député du parti au pouvoir, en fuite.

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte