Archives

Novec mise sur l’Afrique

Par
Mis à jour le 13 janvier 2010 à 09:00

La société Novec, issue de la fusion de deux bureaux d’études du groupe public CDG, se développera fortement en Afrique. « Avec 800 millions de dirhams de projets, notre carnet de commandes est plein. Nous avons prévu de recruter 120 personnes par an dans les cinq ans », explique Ahmed Fouad Chraïbi. La société réalise des études pour le développement hydro-agricole au Bénin et en Tunisie, des barrages au Burkina et en RD Congo. Au Maroc, Novec participe notamment au développement de Tanger Med, du futur train à grande vitesse et au projet de transfert des eaux du nord vers le sud du pays.