Culture
Il était une fois… les indépendances de 1960

Cet article est issu du dossier

Il était une fois… les indépendances de 1960

Voir tout le sommaire
Société

Et voilà 
« Jeune Afrique »!

La fondation de Jeune Afrique, d’abord sous le nom d’Afrique Action, par Béchir Ben Yhamed en octobre 1960 participe aux espoirs d’une époque riche de promesses.

Mis à jour le 31 décembre 2009 à 11:34

« La naissance d’un journal est toujours émouvante », écrit la journaliste Françoise Giroud dans le premier numéro d’Afrique Action (ancêtre de Jeune Afrique) paru le 17 octobre 1960. Premier hebdomadaire panafricain de langue française, Afrique Action naît à une période cruciale pour le continent. Fondé par Béchir Ben Yahmed, sous-titré « L’hebdomadaire d’un monde nouveau », Afrique Action a son siège à Tunis, au 198, avenue de Paris.

Des appuis du monde entier

Aidé du rédacteur en chef Mohamed Ben Smaïl, « BBY » trouve des appuis venus du monde entier : Jean Daniel, amoureux de la Tunisie, ou encore Tom Brady, journaliste au New York Times. Tous s’engagent à corps perdu dans cette aventure d’un genre nouveau qui veut concilier journalisme et engagement, objectivité et lutte pour l’indépendance et la démocratie. En couverture du premier numéro, la rédaction choisit la photo du Suédois Dag Hammarskjöld, secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, un mois après la première intervention des Casques bleus au Congo.

Soixante jours avec Lumumba

Dans les pages intérieures, on trouve un reportage de Serge Michel intitulé « Soixante jours avec Lumumba », ou encore un entretien avec le président tunisien Bourguiba autour du thème « La Chine et nous ». La rédaction d’Afrique Action, qui ne compte à l’époque qu’une douzaine de journalistes, attire de nombreuses personnalités. Comme le raconte François Poli, un des collaborateurs de la première heure, on croise dans les couloirs des figures aussi éminentes que le futur cinéaste algérien Mohamed Lakhdar-Hamina, Jean Amrouche ou Frantz Fanon. Un an après ce premier numéro, le 21 novembre 1961, Afrique Action change de nom pour adopter celui, désormais célèbre, de Jeune Afrique.