Politique

Congrès du PDG, en mars ?

Mis à jour le 14 janvier 2010 à 18:08

Selon la direction du Parti démocratique gabonais (PDG), un congrès extraordinaire pourrait se tenir au début du mois de mars. L’ordre du jour devrait porter sur la révision des statuts, qui elle-même pourrait entraîner une modification de la structure de l’appareil et, peut-être, un changement d’orientation.

Son leadership ayant été contesté par une demi-dizaine de candidats indépendants issus de ses rangs, le parti fondé par Omar Bongo Ondimba s’est profondément divisé lors de la désignation de son candidat à la présidentielle du 30 octobre. Résultat : Ali Bongo Ondimba n’a recueilli que 41,79 % des suffrages, loin des scores réalisés par son père. Le toilettage pourrait aller jusqu’à la réduction du train de vie et de la masse salariale mensuelle (plusieurs centaines de millions de francs CFA par mois) du parti au pouvoir.