Société

CAN 2010 : La tête ailleurs ?

Mis à jour le 12 janvier 2010 à 14:41

Didier Drogba, capitaine des Eléphants © Reuters/Luc Gnago

Invaincue en qualifications et meilleure attaque de la zone Afrique (29 buts), la Côte d’Ivoire possède en Eboué, Yaya Touré, Salomon Kalou ou Didier Drogba quasiment ce qui se fait de mieux en matière de footballeurs.

À tel point que ses (rares) détracteurs ne voient en elle qu’une compilation d’individualités toutes plus égoïstes les unes que les autres et scindées en clans.

« On dit aussi que la Côte d’Ivoire ne vaut que par son potentiel offensif. C’est réducteur, mais c’est tellement fort devant que cela peut déséquilibrer l’équipe », concède Mboma, qui se souvient avoir été dubitatif lors de la nomination de Vahid Halilhodzic comme sélectionneur. « Je ne croyais pas trop à ce mariage entre ces deux styles, mais je me suis trompé… »

Les Éléphants sont bien évidemment considérés comme les favoris de la CAN, mais Patrick Mboma, qui voit en eux la meilleure chance africaine en Afrique du Sud, se demande « s’ils ne vont pas commettre l’erreur de penser d’abord à la Coupe du monde… »

Depuis la publication de cet article la Côte d’Ivoire a concédé un match nul lors de son match d’ouverture face au Burkina Faso.

Voir la fiche complète de l’équipe de Côte d’Ivoire.