Société

CAN 2010 : Un parfum de revanche

Mis à jour le 12 janvier 2010 à 13:42

Michael Essien, atout majeur des Black Stars © AFP

Comme le Cameroun avec Eto’o ou la Côte d’Ivoire avec Drogba, le Ghana a sa star : Michael Essien.

Milieu de terrain du club londonien de Chelsea, il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Mais les Black Stars, dont la dernière victoire à la CAN commence à sentir la naphtaline (1982), c’est aussi une vraie force collective.

« Cette équipe dégage une puissance physique étonnante, analyse Mboma. De plus, les Ghanéens seront animés d’un sentiment de revanche, puisqu’ils n’avaient terminé que troisièmes chez eux en 2008. »

Mais comme le prouvent ses défaites en qualifications au Gabon, en Libye ou au Bénin, le Ghana n’est pas un monstre de régularité. Et Milovan Rajevac, son sélectionneur serbe, n’a retenu ni Stephen Appiah, blessé, ni Sulley Ali Muntari, écarté.

« Ses joueurs ont besoin d’avoir en face d’eux des adversaires de poids pour monter en régime », explique Mboma. Avec la Côte d’Ivoire, le Togo et le Burkina, les Black Stars seront servis.

Voir la fiche complète de l’équipe du Ghana.