Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Politique

Paul Biya

Paul Biya © REA

Président du Cameroun, 76 ans

Après avoir modifié la Constitution pour pouvoir briguer un autre mandat à la tête du Cameroun lors de la présidentielle prévue en 2011, Paul Biya va vivre une année préélectorale déterminante. Il pourrait faire durer le suspense sur sa probable candidature, laissant les courants qui agitent l’opinion se révéler. 2010 pourrait en revanche être marquée par la tenue d’un congrès de clarification du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir). Au gré des nominations et des mises à l’écart du très sélect bureau politique, on pourrait assister à l’adoubement d’un « dauphin ». À moins que le chef s’en tienne au brouillage, technique qu’il a érigée en méthode de gouvernement… Sur le front économique et social, il va devoir mener une autre bataille : celle de la croissance. Après les émeutes de la faim de février 2008, le président camerounais n’a pas d’autre choix.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte