Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Politique

Mouammar Kadhafi

Mouammar Kaddafi © Sipa

« Guide » de la Jamahiriya, 67 ans

En février 2010, l’auteur du « Livre vert » devra céder son poste de président en exercice de l’Union africaine (UA). A regret, c’est sûr. Pendant un an, le dirigeant libyen en aura profité pour lancer ses traditionnelles diatribes anti-occidentales au nom de l’Afrique tout entière. La plus notoire d’entre elles : son discours d’une heure et demie devant l’Assemblée générale des Nations unies, en septembre dernier. Le temps de parole autorisé était de quinze minutes ! Même sans fonction idoine, Mouammar Kadhafi ne se départira pas de cette propension au show et à la logorrhée. Son titre auto-attribué, « Roi des rois traditionnels d’Afrique », est éternel… A la faveur d’une crise politique, il tentera de s’imposer en médiateur. Comme il l’a fait en Mauritanie en 2008 et en Guinée en 2009.

 

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte