Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Politique

Mohamed Ould Abdelaziz

| Par Jeune Afrique
Mohamed Ould Abdel Aziz

Mohamed Ould Abdel Aziz © Watt Abdel Jelil

Président de la Mauritanie, 53 ans

Mohamed Ould Abdelaziz échappera-t-il à la malédiction mauritanienne du coup d’État ? Élu le 18 juillet dernier, l’ex-général a un atout : sa connaissance et sa maîtrise de l’armée. Depuis le premier putsch de l’histoire nationale (juillet 1978), la Grande Muette considère la fonction présidentielle comme son pré carré. Il suffit cependant d’un signe de faiblesse pour que s’érode la légitimité du chef. Pour rester en place, « Aziz » devra donc continuer de lutter contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Assassinats et enlèvements de touristes, attentats kamikazes, attaques contre les troupes : depuis 2005, le mouvement terroriste met le pouvoir mauritanien à l’épreuve. Dans son combat, le chef de l’État compte sur l’appui de la France. Et s’il espère le soutien du peuple, celui qui a fait campagne comme « président des pauvres » devra tenir ses promesses.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte