Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Politique

« Les fils de » dans les starting-blocks

Succéder au père, ou tout du moins marcher sur ses pas, pour accéder à la magistrature suprême… ils sont déjà quelques-uns à l’avoir fait. Dernier en date, Ali Bongo Ondimba. Au Sénégal, l’échec de Karim Wade (41 ans) à Dakar aux élections municipales de mars 2009 a contrecarré un scénario à première vue séduisant, mais il a toujours la possibilité de rebondir d’ici à 2012 à la tête du superministère des Infrastructures. À moins qu’Abdoulaye Wade ne persiste dans sa volonté de rempiler.

En Libye, Seif el-Islam (37 ans) semble sur la voie royale. En octobre dernier, pour la première fois, son fantasque père, Mouammar Kadhafi, a évoqué publiquement l’avenir politique de son fils en demandant aux dirigeants des comités révolutionnaires de lui réserver une fonction permanente au sein de l’exécutif.

En Égypte, pas de doute, la « République héréditaire » prend forme, et Gamal Moubarak [photo] (46 ans) peaufine son image de présiden­tiable d’ici à 2011.

Au Kenya, Uhuru Kenyatta (48 ans) entend bien faire fructifier son illustre patronyme. En 2002, le président, Mwai Kibaki, et le Premier ministre, Raila Odinga, lui avaient fait barrage. Il prépare sa revanche pour 2012.

Quant à Lehady Soglo (49 ans), il a horreur qu’on lui rappelle que son père a été chef de l’État au Bénin entre 1991 et 1996. Il est vrai que lui, au moins, ne se positionne pas pour une succession immédiate et prend le risque d’un échec. Car rien ne dit qu’il puisse être le candidat unique de l’opposition pour le scrutin de 2011.

 

Gamal Moubarak (© Reuters)

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte