Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Archives

Donald Kaberuka

Donald Kaberuka © Imagesdetunisie.com

Président de la Banque africaine de développement, 58 ans, Rwanda

D’un flegme tout britannique, Donald Kaberuka sait esquiver les questions qui l’embarrassent. Oui, il est candidat à sa propre succession. Non, il ne se prononce pas sur le résultat du scrutin. « C’est aux actionnaires d’apprécier si mon travail à la tête de la Banque africaine de développement [BAD] depuis le 1er septembre 2005 mérite ou non d’être prolongé », confie-t-il d’un ton assuré. Le président du groupe financier n’a aucune inquiétude à se faire. Sauf coup de théâtre, les 77 États actionnaires (dont 53 africains) voteront en sa faveur pour un second mandat de cinq ans, le 27 mai prochain, lors de l’assemblée annuelle de l’institution financière, à Abidjan. Il a su répondre à la crise mondiale en triplant les prêts et dons au continent, à hauteur de 12 milliards de dollars en 2009. Son nouveau challenge : tripler cette fois-ci le capital de la BAD, pour atteindre 100 milliards de dollars en 2012. 

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Fermer

Je me connecte