Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Archives

Mustapha Terrab

| Par

Directeur général de l’Office chérifien des phosphates (OCP), 54 ans, Maroc

Après avoir connu une année difficile en raison de la baisse de ses exportations liée à la crise économique, le directeur général de l’Office chérifien des phosphates (OCP) parie sur 2010 pour relancer l’entreprise. Mustapha Terrab va notamment poursuivre sa politique de diversification des partenariats et de valorisation des minerais. Dans cette optique, il a lancé une étude pour la production d’uranium à partir du phosphate marocain. Il n’est pas exclu que le leader mondial du nucléaire civil, Areva, apparaisse sur la liste de ses nouveaux partenaires. Terrab ambitionne aussi de mener une « révolution verte » en Afrique. Objectifs : développer l’agriculture et sa productivité en améliorant l’accès aux engrais et en travaillant directement avec les organisations paysannes.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€

Abonné(e) au journal papier ?

Activez votre compte
Fermer

Je me connecte