Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Archives

Sakher el-Materi

Shaker el-Materi

Shaker el-Materi © Hichem

Patron de Princesse El-Materi Holding, 30 ans, Tunisie

Il aura 30 ans en 2010 et prévoit d’ouvrir les guichets de sa banque au printemps. Opérant selon les règles de la finance islamique, la banque Zitouna – qu’il contrôle à hauteur de 51 % – ambitionne de devenir le premier établissement tunisien dans dix ans. Zitouna consacre la montée en puissance de Sakher el-Materi, jeune homme issu d’une famille de la bourgeoisie de Tunis et gendre du président Ben Ali. Son groupe, Princesse El-Materi Holding, s’est, depuis cinq ans, implanté dans plusieurs secteurs d’activité comme la distribution automobile, le tourisme de croisière, l’immobilier et les médias (avec la radio religieuse Zitouna et la prise de contrôle en 2009 du groupe privé de presse écrite Assabah). Il détient aussi des participations stratégiques dans l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire et d’autres banques de la place financière. Les ambitions d’El-Materi s’étendent aussi à la politique. Membre du comité central du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), il est député depuis octobre dernier. 

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Votre magazine JEUNE AFRIQUE

consultable sur smartphone, PC et tablette

Couverture

Profitez de tous nos contenus exclusifs en illimité !

Abonnez-vous à partir de 7,99€

Déjà abonné(e) ? Accédez au kiosque

Abonnez-vous à la version papier

Fermer

Je me connecte