Dossier

Cet article est issu du dossier «Les 100 personnalités qui feront l'Afrique en 2010»

Voir tout le sommaire
Archives

Sanusi Lamido

| Par

Gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, 48 ans, nigeria

Le traitement de choc qu’il a administré en 2009 au secteur bancaire nigérian pour le sauver d’un certain effondrement n’en finit pas de faire des remous. Le gouverneur de la Banque centrale a levé le voile sur des prêts douteux d’un montant de plus de 4,8 milliards d’euros consentis à des clients sur la base de leurs liens politiques. Son énergique opération l’a conduit à limoger pas moins de cinq présidents et directeurs généraux de banques nigérianes. Ses détracteurs lui reprochent d’être à la solde de dirigeants politiques et de préparer le terrain à l’arrivée de capitaux étrangers. Pour la poursuite de son opération en 2010, il va devoir veiller à préserver l’attractivité des banques nigérianes, toujours dominantes dans la région, afin que cette nécessaire restructuration ne soit pas, au final, contre-productive.

Lire les autres articles du dossier

Newsletter :
déjà 250 000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Jeune Afrique à ne pas manquer !

Jeune Afrique Digital

L'abonnement 100% numérique

consultable sur smartphone, PC et tablette

JA3094_600 devices

Profitez de tous nos contenus
exclusifs en illimité !

Inclus, le dernier numéro spécial de Jeune Afrique

Abonnez-vous à partir de 1€
Fermer

Je me connecte